Mémoire cellulaire et Kinésiologie

Dernière mise à jour : 19 avr. 2021



Avez vous déjà ressenti des émotions fortes lors d'une date anniversaire d'un événement marquant de votre vie ? Étroitement lié à la mémoire cellulaire, ce phénomène peut être une expérience commune à beaucoup d'entre nous.


Comment fonctionne la mémoire cellulaire ?


La mémoire cellulaire est la capacité de nos cellules à enregistrer toutes les informations liées à nos expériences de vie et nos ressentis.


Depuis leur conception jusqu'au temps présent, nos cellules gardent en mémoire notre histoire. Parfois, tel un coucou suisse, notre corps nous rappelle les impacts positifs ou négatifs que des événements intenses ont pu avoir sur nous.

Cette manifestation provient du lien de cause à effet que notre corps et notre cerveau ont pu constater entre un moment vécu, une sensation, une émotion, une date.

Ces indications sont désormais associées et enregistrées dans nos cellules par leur concomitance.


Inscrites dans notre inconscient, ces données stockées créeront des croyances (schéma de pensées) soit limitantes, soit aidantes. Elles peuvent aussi déclencher des symptômes physiques, des troubles émotionnels ou des comportements qui parfois nous échappent et nous dépassent.

Exemple: dans votre petite enfance, vous avez été témoin d'un feu de camps qui a failli mal tourné. Maîtriser à temps, le feu ne s'est pas propagé. Cependant la frayeur vécue s'est enregistrée dans vos cellules. Celles-ci gardent en mémoire que le feu peut sortir de notre contrôle et peut être extrêmement dangereux. Adolescent puis adulte , il ne sera pas impossible que vous ayez très peur du feu bien que votre conscient ait oublié l'événement. Cela devient une croyance limitante de laquelle pourra découler des émotions ou des comportements difficiles à comprendre. Elle pourra restreindre le champs de vos choix et de vos actions tel que ne jamais faire de barbecue, partir en présence d'un feu de bois ou encore être affolé par un feu d'artifice.


Il serait tentant d'y voir une forme de fatalité. C'est là où le phénomène de la mémoire cellulaire est intéressant à décrire. L'aspect positif de ce mécanisme est le suivant : nous sommes en capacité d'agir sur les informations au sein de nos cellules et de nous libérer de ces freins.



Qu'est ce que la transformation de la mémoire cellulaire ?


Les cellules se remémorent l'émotion, la pensée et le comportement enregistrés lors d'une situation déjà rencontrée comme un programme d'ordinateur qui se met en marche lorsque vous cliquez dessus.

L'être humain est en mesure d'établir une connexion avec ces cellules et de les "reprogrammer". Comme une forme de mises à jour, vous réactualisez les informations nécessaires à votre corps pour s 'adapter à vos besoins présent. Il est possible de les réajuster par le phénomène de pensée positive, par le recul conscient sur les événements et le travail sur soi...


Il n'est pas évident d'effectuer ce processus tout seul. La kinésiologie est une pratique en mesure de vous accompagner dans cette démarche.


Elle travaille directement en lien avec la mémoire cellulaire au moyen du test musculaire.

Le test musculaire permet d'interroger la mémoire stocker dans nos cellules et de soulever ainsi l'origine du symptôme, du trouble ou du comportement.


En puisant dans les différents protocoles et corrections à disposition en kinésiologie, le corps sera en mesure de cibler ce dont il a besoin pour "déprogrammer" ces anciens freins, enregistrer le changement proposé et retrouver une stabilité au temps présent.

Ce changement développe vos ressources, favorise l'ouverture vers de nouvelles perspectives et vous fait avancer en sérénité vers vos objectifs de vie.

1 570 vues0 commentaire