Le test musculaire et la kinésiologie

Dernière mise à jour : 5 mars 2021



La particularité de la kinésiologie consiste à pratiquer ces techniques avec le test musculaire. Tel un ordinateur, le corps enregistre toutes ces expériences dans son disque dur central. Le test musculaire permet d'accéder à cette mémoire cellulaire.



Comment se pratique-il?


Le test musculaire s'effectue par une légère pression sur un muscle en contraction afin de constater sa tonicité musculaire. Si le muscle quitte sa position c'est qu'il manifeste un stress qu’il soit d’ordre émotionnel, physique, mental, nutritionnel.


Le test musculaire s'applique sur n’importe quel muscle.


Par quel phénomène le test musculaire manifeste-t-il un stress?


En cas de stress, le cerveau joue le rôle du coup-circuit dans un système électrique. Il enlève de la tension pour éviter une surchauffe. Le muscle perd de sa tonicité.


Cet outil de retour donne lieu à une réponse du corps via une activité réflexe du muscle.

Ce réflexe est une réponse musculaire involontaire, stéréotypée et très rapide à un stimulus. Une activité réflexe est produite par un « arc réflexe ». Une information qui vient de l'environnement est captée par des récepteurs sensoriels qui transcrivent l'information en message nerveux. Ce message est adressé au système nerveux central qui l'interprète et envoie en réponse une stimulation nerveuse pour engendrer une réponse.

Ce mécanisme de réponse intégrée s’effectue sans intervention du cerveau et de la volonté consciente.


Le test musculaire relate par ce fait les informations inscrites dans notre corps.


Il est l’outil de base du kinésiologue car il met en évidence les blocages liés au stress et aux symptômes produis par le contexte. Il lui permet de trouver les corrections les plus appropriées afin de rétablir l'harmonie intérieure et vérifier si les blocages ont bien été libérés.

La kinésiologie est compatible avec d’autres pratiques.

Elle ne remplace pas la médecine car la kinésiologie n’établit pas de diagnostic ni de traitement.


le test musculaire ne peut en aucun cas établir un diagnostic ni un traitement.

Il est utilisé dans un cadre déontologique.


Ce cadre déontologique est assurée par la Fédération des écoles de kinésiologie.




354 vues0 commentaire